NOUVEAUX DOMAINES INFORMATIQUES POUR LES ONG : .NGO ET .ONG

.ngo  .ongLes nouveaux domaines pour les organisations non-gouvernementales (ONG) seront disponibles au début de 2015 en même temps qu’un annuaire international d’ONG validées.   http://pir.org/domains/ngo-ong-domain/

DROIT HUMAIN À L’EAU ET À L’ASSAINISSEMENT : COMPÉTITION MONDIALE POUR DES RESSOURCES LIMITÉES EN EAU

right to water frPlus de 300 organisations non-gouvernementales (ONG), y compris la nôtre, ont envoyé récemment une déclaration au groupe de travail de l’Assemblée générale sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) pour affirmer explicitement notre engagement à protéger et promouvoir le droit humain à l’eau et à l’assainissement dans le cadre des ODD et de leur mise en œuvre. Notre déclaration souligne les points suivants :

« Nous nous associons aux appels réitérés et insistants de la société civile dans le monde entier pour que les ODD soient explicitement alignés sur les normes relatives aux droits de l’homme. Pour que l’Agenda de développement post 2015 atteigne son objectif d’être juste, durable et axé sur les gens, les objectifs doivent donner priorité – pour les générations présentes et futures – au droit à l’eau pour la santé, la vie, la nourriture et la culture et à toutes les questions concernant les ressources hydriques. Cet avenir est encore plus critique, étant donné le rôle clé qui revient à l’eau dans la réalisation d’autres objectifs de développement, tels que la production durable énergétique et alimentaire, l’égalité des sexes et l’atténuation du changement climatique.

childdrinkingwaterLes ODD doivent être conçus pour catalyser une majeure capacité et volonté politique des États à accomplir leurs obligations juridiques de respecter, protéger et promouvoir le droit à l’eau et à l’assainissement. Nos organisations craignent que le droit à l’eau et à l’assainissement continue à être contesté dans le cadre d’une compétition mondiale pour l’accès aux ressources hydriques limitées. Nous sommes très préoccupés par le fait qu’une agenda de développement, qui ne s’engage pas explicitement dans le respect de ce droit humain vital, pourrait le miner gravement. »

www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=32054#.U6dwBfldWSo

La mesure la plus vraie de la compassion ne réside pas
dans notre service aux personnes en marge,
mais dans notre disponibilité à nous voir apparentés avec elles.
Gregory Boyle

MIGRATION ET DÉVELOPPEMENT : PROGRÈS RÉEL ET RÉPONSE CRÉATIVE

Mary Jo TollPar Mary Jo Toll, SND   « Le Forum mondial sur la migration et le développement a eu lieu à Stockholm en Suède, du 9 au 16 mai. Cette réunion incluait la participation du groupe de la base « Peoples’ Global Action » (Action mondiale des peuples), ainsi que le lancement du Réseau de la société civile pour migration et développement (MADE), un effort pour relier des ONG au niveau régional, des pays d’origine vers la diaspora dans le pays de destination. MADE crée de nouvelles initiatives qui promeuvent le développement personnel et le respect des droits humains et des droits du travail, aussi bien que la participation des migrants aux considérations de politique pour une bonne gouvernance.

GFMD logoDes journées de la société civile, de « Common Space » (Espace commun : réunions communes entre ONG et pays), et des journées des gouvernements se sont focalisées sur le recrutement éthique et des pratiques de travail, en donnant du pouvoir à des migrants en crise en transit et aux frontières, en protégeant des enfants et en leur donnant du pouvoir dans le contexte de la migration, et sur la place de la migration dans les Objectifs futurs de Développement Durable. Plus d’informations sur ces questions seront partagées à mesure que des efforts seront faits pour créer et reproduire de bonnes pratiques.

Points culminants des réunions : bonne représentation de toutes les régions du monde et des gouvernements qui poursuivent les questions pour lesquelles nous avons plaidé, telles que les droits humains pour les migrants, quel que soit leur statut, et la reconnaissance des contributions des migrants (par exemple, aux Etats-Unis, 13% de toutes les nouvelles petites entreprises sont démarrées par des migrants). Signes d’espoir : réel progrès dans le dialogue, la communication et le niveau de confiance ; les migrants eux-mêmes sont impliqués davantage ; des gouvernements et d’autres parties prenantes les écoutent ; le leadership est plus créatif, responsable et il réagit bien. »

               Pour un rapport récent par de jeunes migrants, allez à http://tinyurl.com/pe4d4g
 (choisissezvotre langue)

PROCHAINES RÉUNIONS DE L’ONU À NEW YORK : CATALYSER L’ACTION

UNmeetingPar l’intermédiaire du bureau de l’ONG des Sœurs de Notre-Dame de Namur, des personnes ont la capacité de participer à des réunions majeures de l’ONU à New York City. Il n’y a pas de droit d’entrée pour suivre ces séances, mais les participants sont responsables de leurs frais de transport, de logement et de restauration. Des fonds sont disponibles pour aider des Sœurs de Notre-Dame de Namur qui viennent d’Amérique latine et d’Afrique. Si vous êtes intéressée à participer à une réunion importante de l’ONU à New York en 2004, contactez Jean Stoner dès que possible à SNDatUN@sndden.org. Vous pouvez aussi suivre les réunions de l’ONU par webcast à www.webtv.un.org

**65e conférence annuelle DPI/ONG : 27-29 août 2014
Département de l’information des Nations unies avec les organisations non gouvernementales
Thème : 2015 et au-delà : notre agenda pour l’action
outreach.un.org/ngorelations/2014/04/15/65th-dpingo-conference/ (uniquement en anglais)

**Conférence Mondiale des Nations Unies sur les Peuples Autochtones : 22-23 septembre 2014
La réunion plénière de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies
Thèmes : terres, territoires et ressources des peuples autochtones ; action des Nations unies pour la mise en application des droits des peuples autochtones ; priorités des peuples autochtones pour le développement
wcip2014.org/world-conference-on-indigenous-peoples-september-2014 (anglais, espagnol, français)

** Sommet de l’ONU sur le changement climatique : 23 septembre 2014
Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations unies
Thème : catalyser l’action par les gouvernements, les entreprises, la finance, l’industrie et la société civile
www.un.org/climatechange/summit2014/  (uniquement en anglais)

LE MONDE QUE NOUS VOULONS : ÉGALITÉ DES SEXES, SANTÉ ET TECHNOLOGIE

Janna Ayesa RognoniJanna Ayesa Rognoni de Sant Cugat del Vallès près de Barcelone, en Espagne, a participé en mars à la Commission des Nations unies sur la condition de la femme ; elle faisait partie de la délégation de notre ONG. Janna partage ses perceptions d’un événement auquel elle a participé :

« Un orateur de la Fondation des Nations unies (www.unfoundation.org) aide des femmes de pays sous-développés à avoir de meilleures conditions dans les hôpitaux pour améliorer leur santé, lutter contre la faim, et montrer aux pays développés ce qui se passe ici. Quelques statistiques :

-    60% des femmes dans le monde ont faim
-    Dans les parlements, il n’y a que 21,4% de femmes
-    3 femmes sur 10 souffrent de violence physique ou sexuelle de la part de leurs partenaires
-    800 femmes meurent chaque jour pendant la grossesse ou en donnant naissance à un enfant quelque part dans le monde

Les principaux problèmes de santé concernaient l’électricité : avoir assez de lumière dans les cliniques ; seuls 24% des hôpitaux en Afrique ont de l’électricité et, dans d’autres pays, il y a peu d’électricité. Aussi, l’éclairage basé sur le carburant produit de multiples matériaux dangereux très mauvais pour la santé.  Solutions : que faisons-nous ?

-    Rendre universel l’accès à l’électricité
-    Doubler le taux global d’amélioration de l’efficacité énergétique
-    Développer une énergie durable
-    Développer des outils pour l’éducation à la santé

Une autre oratrice a parlé de l’importance de la technologie mobile pour aider les femmes dans les pays sous-développés. Elle pensait que des solutions innovantes étaient la clé du changement de style de vie des femmes. Les téléphones mobiles fournissent aux femmes l’accès à l’éducation, aux centres de santé, et l’indépendance. Ils aident à les intégrer dans l’égalité des sexes et, dans certains programmes, leur donnent des opportunités de faire des affaires.

Personnellement, le fait qui m’a surprise le plus, c’était que la technologie mobile pouvait aider les femmes qui ont peu d’accès à la vie sociale ou à l’éducation ou à des centres de santé. Pour cette raison, je pense que la technologie est très importante, spécialement dans ces pays, et il serait bon de continuer à enseigner à ces femmes comment utiliser un téléphone mobile pour améliorer leur vies, avoir un emploi, et avoir de meilleures relations avec leur communauté. »

 

LA JOURNÉE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT : « ELEVEZ VOTRE VOIX, PAS LE NIVEAU DE LA MER » 

D’après le programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), le développement durable doit “arriver à une plus grande prospérité de manière inclusive dans les limites de la capacité du système de soutien de la vie de la terre”. Unissez-vous aux célébrations de la journée mondiale de l’environnement, le jeudi 5 juin, enregistrez vos activités en ligne, et voyez comment d’autres autour du monde apportent aussi une différence.  www.unep.org/french/wed/  (anglais, espagnol, français, portugais)

Seules nous pouvons faire si peu ; ensemble nous pouvons faire tant.
Helen Keller

RESSOURCE UTILE : SUR LA TRACE DE PRIORITÉS MONDIALES

Global pulseCarte interactive qui montre où les gens partagent sur les priorités mondiales :

post2015.unglobalpulse.net/# (en anglais)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.