LES PIERRES SUR MON CHEMIN

Les pierres sur mon chemin, je les ramasse toutes :
Un jour, je vais construire un château !
Fernando Pessoa

Quelles pierres sont sur votre chemin ces jours-ci ?
Quel château allez-vous construire ?

LES SOINS DE SANTE MATERNELLE SONT UN DROIT HUMAIN

« Alyne da Silva Pimentel aurait aujourd’hui 37 ans si le gouvernement du Brésil avait honoré sa responsabilité de protéger ses droits humains fondamentaux. Au contraire, parce qu’elle était pauvre et afro-brésilienne, elle est morte en 2002 après qu’on lui ait refusé les soins médicaux de base pour traiter des complications de sa grossesse. Elle n’avait que 28 ans. Et sa mort était parfaitement évitable. » Lisez davantage 

Récemment, une décision historique à propos des droits humains a été prise par l’organisme des Nations unies qui contrôle la mise en œuvre par les pays de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW). Le Comité de CEDAW de l’ONU a décidé que les gouvernements ont une obligation de droits humains de garantir que toutes les femmes de leurs pays, quelle que soit leur situation, aient accès à « des soins de santé maternelle opportuns, non discriminatoires et appropriés ». Même lorsque des institutions privées fournissent ces services, les gouvernements sont directement responsables de leurs actions et doivent les contrôler adéquatement. Cette sentence profitera non seulement à la famille en deuil d’Alyne, mais aux femmes du monde entier. 

Le Comité a décidé qu’en plus d’une réparation appropriée à offrir à la famille d’Alyne, le gouvernement brésilien est requis d’assurer les droits des femmes à une maternité sûre, de fournir une formation professionnelle adéquate aux travailleurs de santé, d’assurer que les institutions privées de soins de santé soient conformes aux normes et que des sanctions adéquates soient imposées aux professionnels qui violent les droits des femmes aux soins de santé reproductive, et d’assurer que le nombre de décès maternels évitables soit réduit. Le gouvernement est aussi requis de traduire la sentence de CEDAW en portugais et de la disséminer largement dans le pays. 

REPUBLIQUE DU SUD-SOUDAN : PRESENCE DE NOTRE-DAME DANS LA NATION LA PLUS RECENTE

Pendant 30 ans, Sister Carolyn Buhs a exercé son ministère avec d’autres Sœurs de Notre-Dame au Kenya et au Soudan. Avec joie elle revient vers la région comme participante de « Solidarité avec le Sud-Soudan ». Cet effort en collaboration de 170 congrégations religieuses se focalise sur la santé, la pastorale et la formation éducationnelle en réponse aux besoins urgents du Sud-Soudan. Après avoir rafraîchi ses connaissances de l’arabe, Carolyn exercera le service important de formation des enseignant(e)s dans ce pays nouvellement formé.  Lisez davantage au sujet de « Solidarité avec le Sud-Soudan » à http://www.solidarityssudan.org (en anglais uniquement)

Le nouveau drapeau national du Sud-Soudan flotte au quartier général de l’ONU à New York City après son admission comme 193e Etat-membre. (photo de l’ONU) Lisez davantage

IRIN NEWS : UNE BONNE RESSOURCE HUMANITAIRE

IRIN News (Integrated Regional Information Networks) (réseaux intégrés d’information régionale) est un service du Bureau des Nations unies pour la Coordination des affaires humanitaires. Vous pouvez lire des nouvelles et des analyses mises à jour quotidiennement, accéder à des ressources variées, et vous inscrire pour recevoir des alertes gratuites par courrier électronique sur les pays et sujets qui vous tiennent à cœur. Allez à http://www.irinnews.org/fr/

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.