PROCHAINES RÉUNIONS DE L’ONU À NEW YORK : CATALYSER L’ACTION

UNmeetingPar l’intermédiaire du bureau de l’ONG des Sœurs de Notre-Dame de Namur, des personnes ont la capacité de participer à des réunions majeures de l’ONU à New York City. Il n’y a pas de droit d’entrée pour suivre ces séances, mais les participants sont responsables de leurs frais de transport, de logement et de restauration. Des fonds sont disponibles pour aider des Sœurs de Notre-Dame de Namur qui viennent d’Amérique latine et d’Afrique. Si vous êtes intéressée à participer à une réunion importante de l’ONU à New York en 2004, contactez Jean Stoner dès que possible à SNDatUN@sndden.org. Vous pouvez aussi suivre les réunions de l’ONU par webcast à www.webtv.un.org

**65e conférence annuelle DPI/ONG : 27-29 août 2014
Département de l’information des Nations unies avec les organisations non gouvernementales
Thème : 2015 et au-delà : notre agenda pour l’action
outreach.un.org/ngorelations/2014/04/15/65th-dpingo-conference/ (uniquement en anglais)

**Conférence Mondiale des Nations Unies sur les Peuples Autochtones : 22-23 septembre 2014
La réunion plénière de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies
Thèmes : terres, territoires et ressources des peuples autochtones ; action des Nations unies pour la mise en application des droits des peuples autochtones ; priorités des peuples autochtones pour le développement
wcip2014.org/world-conference-on-indigenous-peoples-september-2014 (anglais, espagnol, français)

** Sommet de l’ONU sur le changement climatique : 23 septembre 2014
Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations unies
Thème : catalyser l’action par les gouvernements, les entreprises, la finance, l’industrie et la société civile
www.un.org/climatechange/summit2014/  (uniquement en anglais)

INDUSTRIE EXTRACTIVE ET EAU : UNE FORTE CONNEXION

MWG logo

Le groupe de travail sur les mines aux Nations unies (www.miningwg.wordpress.com), une coalition d’ONG qui a des membres dans 27 pays miniers, a présenté une intervention lors d’un débat thématique récent de l’assemblée générale sur le sujet de l’eau, de l’assainissement et de l’énergie durable. Le groupe a fait les remarques  importantes suivantes sur la connexion entre l’exploitation minière (industrie extractive) et l’eau.

« Nos membres rapportent des achats par l’industrie extractive de lacs d’eau douce et écosystèmes vitaux ; des fleuves achetés au plus offrant pour le profit plutôt que pour le bien commun; des accords de gouvernements avec des sociétés internationales pour des fractures hydrauliques sans consultation de la population; des impacts négatifs sur les peuples autochtones, qui violent les droits et augmentent la pauvreté; et des communautés locales en résistance constante à l’accaparement par des sociétés des rares sources d’eau de la communauté. Il faut que la communauté mondiale :

  • Passe de la notion de l’eau comme marchandise et bien privé à une approche basée sur les droits humains, en promouvant le bien commun mondial, l’équité entreles générations et la durabilité de notre planète ;
  • Mesure la distribution des ressources en termes de droits économiques, sociaux et culturels et de critères de durabilité écologique ;
  • Accorde la priorité à l’eau pour la consommation humaine, la production de nourriture, la protection des bassins hydrographiques, le soin d’écosystèmes vitaux – plutôt qu’à la consommation industrielle ou la production d’énergie non durable ;
  • Se focalise sur les causes radicales des problèmes d’énergie globale et d’eau, y compris l’usage inéquitable, la surconsommation et la contamination. »

Ce que vous pouvez faire :

Water drop cropPrier les prières du sabbat environnemental des Nations unies :
http://bit.ly/1maI3Ji (en anglais)

Apprendre plus sur les droits de la nature :
http://bit.ly/1bMGC2K (en anglais)

Suivre cette question à l’ONU :
http://bit.ly/1jRhiv0 (en français)

Soutenir la résistance pacifique pour l’environnement            
au Brésil et au Pérou :
http://bit.ly/1g7YZ1W

http://bit.ly/1qiBoPk

 

**************

Soyez comme l’eau – sans friction.
Coulez autour des bords de ceux qui sont dans votre chemin …

Anonymous

CONFÉRENCE DE L’ONU SUR LE TRAITÉ DE COMMERCE DES ARMES : CONTRÔLEZ LES ARMES MAINTENANT !

Nous savons toutes que la guerre et la violence armée divisent les pays et détruisent des vies. Et le commerce mondial d’armes conventionnelles et de munitions, d’une valeur de 55 milliards de dollars par an, alimente le conflit, la pauvreté, la violence basée sur le genre et les violations de droits humains. En 2006 la discussion sur le contrôle des armes a commencé aux Nations unies et, en 2009, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution qui demandait un Traité négocié de commerce des armes. Des réunions du comité préparatoire se sont tenues en 2010 et en 2011, et maintenant une conférence de quatre semaines aura lieu au quartier général des Nations unies à New York pour finaliser un traité légalement contraignant. Nous aspirons à voir la fin de transferts d’armes non réglementés, et à avoir un accord qui soit transparent, efficace et qui puisse être imposé.

Ce que nous pouvons faire : donnez de la voix en faveur d’un Traité efficace de commerce des armes. Ajoutez votre voix par un large ensemble d’actions. La pression agit réellement – les efforts ont stimulé le départ des discussions relatives au traité en 2006.

http://www.controlarms.org/speakout/index.php?lang=fr (possibilité de signer la pétition)

www.un.org/disarmament/convarms/ATTPrepCom/index.htm Ce site est en anglais, mais il est possible de lire des documents et des déclarations en français, en cliquant sur la lettre F.


Moyennant une coopération mondiale, nous pourrions
vivre en paix et durablement sur cette planète.
Ervin Laszlo

LES PIERRES SUR MON CHEMIN

Les pierres sur mon chemin, je les ramasse toutes :
Un jour, je vais construire un château !
Fernando Pessoa

Quelles pierres sont sur votre chemin ces jours-ci ?
Quel château allez-vous construire ?

IRIN NEWS : UNE BONNE RESSOURCE HUMANITAIRE

IRIN News (Integrated Regional Information Networks) (réseaux intégrés d’information régionale) est un service du Bureau des Nations unies pour la Coordination des affaires humanitaires. Vous pouvez lire des nouvelles et des analyses mises à jour quotidiennement, accéder à des ressources variées, et vous inscrire pour recevoir des alertes gratuites par courrier électronique sur les pays et sujets qui vous tiennent à cœur. Allez à http://www.irinnews.org/fr/

LA TOILE DE LA VIE

 L’humanité n’a pas tissé la toile de la vie.

Nous ne formons qu’un fil dans cette toile.

Quoi que nous fassions à la toile, c’est à nous-mêmes que nous le faisons.

Toutes les choses sont reliées ensemble. Toutes les choses sont connectées.

Chef Seattle, 1854

NOUS SOMMES ICI POUR LE BIEN

En allant l’autre jour  à une réunion aux Nations unies au milieu de la ville de Manhattan, j’ai vu une inscription qui disait, « Nous sommes ici pour le bien ». Ces paroles qui sont écrites sur la fenêtre dans un YMCA en ville, m’ont frappée comme les paroles des Sœurs de Notre-Dame de Namur et des Nations unies. Ces deux organisations travaillent pour le bien à plus long terme.

Le 65 ème anniversaire de la fondation des Nations unies que nous célébrons nous rappelle combien le monde a changé depuis l’origine de  la convention des Nations unies quand 50 pays ont eu signé la Chatre de l’ONU.  Avec 192 nations membres de L’ONU aujourd’hui, le nombre et la complexité des questions mondiales adressées par les Nations unies ont exponentiellement augmenté auprès de 1945.  La bonne nouvelle, c’est que la collaboration et la coopération facilitent tous les jours le changement sur des bases normales à travers le monde. Et nous, les ONG aux Nations unies, travaillent ensemble aux défis de gouvernementaux mondiaux pour honorer leurs engagements et réduire les iniquités partout où elles existent.

Les sœurs et les associées Notre-Dame continuent à proclamer la bonté de Dieu et servent ceux qui vivent dans la pauvreté comme nos premières sœurs l’ont fait  il y a de cela plus de 200 ans.  Nos priorités aux Nations unies incluent la Crise du changement climatique, la Rééducation de la pauvreté, la Crise financière, la Migration et la Traite des femmes et des enfants.  Ces priorités nous introduisent au milieu d’un réseau de défense et de changement.  Nous célébrons ce qui a été réalisé ensemble.  Nous sommes ici pour le bien aussi.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.