UN PEU DE BONNES NOUVELLES : LE MONDE S’AMÉLIORE, LENTEMENT MAIS SÛREMENT

Anne Kertz Kernion

Anne Kertz Kernion (www.cardsbyanne.com) n’est pas présente aux Nations unies mais ses paroles de sagesse s’appliquent certainement aux ONG et à tous ceux qui travaillent à un changement mondial :

« Récemment, j’ai évité les nouvelles parce que je me sens tabassée. Les mauvaises nouvelles, comme un fleuve, nous arrivent à chaque heure de chaque jour, elles nous bombardent sans répit et tout cela use mon esprit. Aussi c’est un soulagement bienvenu d’entendre quelques bonnes nouvelles pour changer, et les dernières statistiques nous disent ceci : le monde va réellement mieux de beaucoup de manières mesurables. Les taux par tête de violence, de pauvreté et de maladie diminuent, alors que les opportunités d’éducation et les taux de survie de la petite enfance augmentent. Ces données nous donnent des raisons d’espérer. Par exemple, le crime violent a diminué de 50% depuis 1992, plus de personnes vivent dans des pays démocratiques que jamais auparavant, l’espérance moyenne de vie a augmenté dans le monde, et davantage d’enfants vont régulièrement en classe. Mais les bonnes nouvelles ne sont pas habituellement qualifiées de ‘nouvelles’, aussi nous n’entendons pas parler de toutes ces tendances positives. Pour le dire simplement, le tambourinage des mauvaises nouvelles ne reflète pas la réalité des nombres. Et les nombres comptent. Nous FAISONS du monde un meilleur endroit, lentement mais sûrement.

Je ne suggère pas que nous devrions tous nous retirer et commencer à manger des bonbons à l’ombre d’un palmier. ‘Meilleur’ ne signifie pas parfait. Il y a encore énormément de travail à faire pour ceux qui souffrent de maladies, de la faim, du changement climatique, de la violence, etc. Mais ne perdons pas de vue le progrès que nous avons réalisé. Continuons à tenir bon, en utilisant notre ingéniosité humaine pour faire advenir encore plus d’amélioration dans notre monde… Et souvenez-vous de ce que les nombres nous disent. Le monde s’améliore sous beaucoup d’aspects. »

Visionnez Objectifs du Millénaire pour le développement : tableau de suivi 2014 : http://bit.ly/1xXgRE3

Ecoutez « Un peu de bonnes nouvelles » par Anne Murray : (chanson en anglais)


parolestraduction.com/francais/3/anne-murray/a-little-good-news.html

PROJET PHOTOVOLTAÏQUE DES SND : LA ‘PUISSANCE DU SOLEIL’ BRILLE AUX NATIONS UNIES

L’essentiel de numéros précédents (2012) :

Lors d’un événement spécial durant la récente Commission des Nations unies sur le développement social, Sister Kristin Hokanson a parlé de l’impact global de notre projet photovoltaïque historique au Congo et au Nigéria. Directrice et fondatrice de l’Ecole virtuelle Notre-Dame (NDVS), Kristin a mis en lumière les projets spéciaux d’éducation qui lient les écoles Notre-Dame dans le soutien au projet photovoltaïque. Grâce à la technologie, les étudiant(e)s de NDVS à travers le monde analysent les graphiques électriques qui proviennent des sites du projet au Congo et au Nigéria ; ils étudient la puissance du soleil et les systèmes de purification de l’eau, et ils utilisent l’électronique pour se connecter entre eux. Vraiment la puissance du soleil brille partout !

Kristin Hokanson, SNDdeN

« L’expérience m’a fait réaliser comment une idée de construire de l’énergie engendrée par le soleil peut unir une communauté pour atteindre des buts qui soutiennent la vie. Aux Nations unies j’ai observé des ONG qui luttent pour créer un monde dans lequel tous vivent avec dignité et respect. Une clé de l’éradication de la pauvreté est l’usage de notre réseau de technologie où nous pouvons communiquer selon des manières qu’on n’aurait jamais cru possibles. C’est grâce à tous les types de technologie que nous sommes en train de créer un monde meilleur, et quelle meilleure place pour partager cette expérience que les Nations unies. »    www.elanguages.org/171170


Mise à jour :
En 2013, pour le 10e anniversaire du projet « puissance du soleil », les Sœurs de Notre-Dame se sont embarquées dans une campagne pour récolter un million de dollars supplémentaire pour établir des sites complets additionnels au Congo et fournir de l’équipement et des matériaux supplémentaires à de multiples sites au Nigéria.

www.sndden.org/en/news-and-events/photovoltaic-project/ (en anglais seulement)

 

AGENDA POST-2015 : LE MONDE QUE NOUS VOULONS

L’essentiel de numéros précédents (2012) :

En 2000, les Nations unies se sont mises d’accord sur huit Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) pour répondre aux besoins des plus pauvres du monde d’ici 2015. Alors que les efforts continuent pour atteindre les OMD établis originairement, les Nations unies ont lancé une conversation mondiale pourdéterminer des étapes après 2015. Un groupe de travail inter-gouvernemental est en train de préparer des Objectifs de Développement Durable, et un groupe de haut niveau composé de vingt-six membres de gouvernements, de la société civile et du secteur privé est en train de travailler à un agenda de développement post-2015. Cette question est aussi traitée par ‘Beyond2015.org’, une coalition de plus de 400 organisations. Les Agences des Nations unies coordonnent neuf consultations thématiques et plus de cinquante discussions nationales. Les pays qui participent aux consultations comprennent le Brésil, le Pérou, le Congo, le Kenya, le Nigéria et l’Afrique du Sud ; des plans sont faits pour ajouter davantage de pays à la liste. Pour une vue d’ensemble du processus Post-2015 complet, allez à www.beyond2015.org (en anglais, français, et espagnol).

Une opportunité de participation à un effort de collaboration entre les Nations unies et la société civile : la campagne « Le monde que nous voulons » invite des gens du monde entier à partager leurs visions pour le monde d’après 2015. Des matériaux sont accessibles dans de nombreuses langues. Allez à www.worldwewant2015.org et cliquez sur votre langue.

PRIORITÉ MONDIALE N° 1 : UNE BONNE ÉDUCATION

OMD2_lg

L’effort des Objectifs de Développement pour le Millénaire a suscité des améliorations significatives depuis l’an 2000, mais trop d’enfants ne sont pas encore à l’école. L’éducation continue à être une priorité alors que les gouvernements se focalisent maintenant sur les 15 prochaines années. Objectif proposé pour 2030 : Assurer une éducation inclusive et de qualité équitable et promouvoir pour tous et toutes des opportunités d’apprendre tout au long de la vie.

Dans les enquêtes actuelles UN MyWorld, la priorité mondiale n° 1 pour tous les âges, genres, pays et niveaux d’éducation est « une bonne éducation ».   data.myworld2015.org

8_24104_photo_smallComme les ONG se préparent à la 65e conférence annuelle du département de l’information avec les ONG qui se tiendra à New York à la fin de ce mois, elles mettent l’éclairage sur l’éducation. Un événement parallèle proposé se focalisera sur quatre « zéros » importants : zéro exclusion, zéro travail d’enfants, zéro discrimination envers les filles, et zéro mariage d’enfants qui, une fois atteints, s’additionneront comme éléments positifs pour l’éducation mondiale.

  • Visionnez une exposition de l’ONU qui montre par quoi certains enfants passent afin de suivre les cours :
    unexhibitsny.org/les-chemins-de-lecole
  • Du 10 au 12 novembre 2014, Aichi-Nagoya, Japon : Conférence mondiale sur l’éducation pour un développement durable, organisée par l’Organisation des Nations unies pour la coopération internationale dans les domaines de l’éducation, des sciences et de la culture : bit.ly/1oQz3Mx
  • Notre Dame Online connecte les ministères éducationnels des Sœurs de Notre-Dame de Namur, facilite l’établissement d’un réseau mondial, et offre un forum pour que les enseignants et les étudiants partagent des ressources éducationnelles : notredameonline.org (en anglais)
  • Google for Education fournit en ligne des outils et des programmes pour la classe : bit.ly/1n6RYgU


Education is vital for fostering global citizenship.
 UN Secretary General Ban Ki-moon

RESSOURCE UTILE : SUR LA TRACE DE PRIORITÉS MONDIALES

Global pulseCarte interactive qui montre où les gens partagent sur les priorités mondiales :

post2015.unglobalpulse.net/# (en anglais)

LES FEMMES DE L’EAU : UNE HISTOIRE D’AUTONOMISATION

Dans un processus actuel de consultation aux Nations unies, on est en train d’identifier des objectifs pour un développement durable pour 2015 et au-delà. En partant des objectifs de développement pour le millénaire, les objectifs pour un développement durable répondront aux défis de développement économique, inclusion sociale, durabilité environnementale et bonne gouvernance. Pour atteindre les objectifs de développement, il est essentiel de s’occuper de l’eau, de l’assainissement et des crises d’énergie durable. 783 millions de personnes vivent sans eau pure; 2,5 milliards n’ont pas d’installations sanitaires adéquates ; et 1,4 milliard de personnes sont privées d’accès à l’électricité.

waterwith blessings-1Une solution à la crise de l’eau est ‘Water With Blessings’ (Eau avec des bénédictions), un programme parrainé par diverses ONG aux Nations unies. Grâce à ce programme, des femmes qui vivent dans des régions isolées où l’eau n’est pas saine sont formées à l’usage d’un système de filtration à bon marché mais fiable. En échange des filtres, les femmes s’engagent à procurer de l’eau pure à leurs familles, à leurs voisins, et finalement à tout le village. Les femmes deviennent elles-mêmes des formatrices pour d’autres femmes et elles forment des groupes de soutien où elles acquièrent des aptitudes qui contribuent au développement social. Il y a plus de 2.500 ‘Femmes d’eau’ au Honduras et presque 100 à Mexico; on est en train de choisir des sites en Afrique pour le prochain cycle de formation.

Apprenez davantage et soyez impliquées: www.waterwithblessings.org/ (anglais uniquement)

INDUSTRIE EXTRACTIVE ET EAU : UNE FORTE CONNEXION

MWG logo

Le groupe de travail sur les mines aux Nations unies (www.miningwg.wordpress.com), une coalition d’ONG qui a des membres dans 27 pays miniers, a présenté une intervention lors d’un débat thématique récent de l’assemblée générale sur le sujet de l’eau, de l’assainissement et de l’énergie durable. Le groupe a fait les remarques  importantes suivantes sur la connexion entre l’exploitation minière (industrie extractive) et l’eau.

« Nos membres rapportent des achats par l’industrie extractive de lacs d’eau douce et écosystèmes vitaux ; des fleuves achetés au plus offrant pour le profit plutôt que pour le bien commun; des accords de gouvernements avec des sociétés internationales pour des fractures hydrauliques sans consultation de la population; des impacts négatifs sur les peuples autochtones, qui violent les droits et augmentent la pauvreté; et des communautés locales en résistance constante à l’accaparement par des sociétés des rares sources d’eau de la communauté. Il faut que la communauté mondiale :

  • Passe de la notion de l’eau comme marchandise et bien privé à une approche basée sur les droits humains, en promouvant le bien commun mondial, l’équité entreles générations et la durabilité de notre planète ;
  • Mesure la distribution des ressources en termes de droits économiques, sociaux et culturels et de critères de durabilité écologique ;
  • Accorde la priorité à l’eau pour la consommation humaine, la production de nourriture, la protection des bassins hydrographiques, le soin d’écosystèmes vitaux – plutôt qu’à la consommation industrielle ou la production d’énergie non durable ;
  • Se focalise sur les causes radicales des problèmes d’énergie globale et d’eau, y compris l’usage inéquitable, la surconsommation et la contamination. »

Ce que vous pouvez faire :

Water drop cropPrier les prières du sabbat environnemental des Nations unies :
http://bit.ly/1maI3Ji (en anglais)

Apprendre plus sur les droits de la nature :
http://bit.ly/1bMGC2K (en anglais)

Suivre cette question à l’ONU :
http://bit.ly/1jRhiv0 (en français)

Soutenir la résistance pacifique pour l’environnement            
au Brésil et au Pérou :
http://bit.ly/1g7YZ1W

http://bit.ly/1qiBoPk

 

**************

Soyez comme l’eau – sans friction.
Coulez autour des bords de ceux qui sont dans votre chemin …

Anonymous

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.