CONSULTATION MONDIALE SUR L’ÉDUCATION : INVITATION À PARTICIPER

DPI NGO Conference Logo 2016Au cours d’une consultation en ligne au sujet des Objectifs de développement durable, la priorité numéro un parmi les 9 millions de réponses était une bonne éducation. Maintenant, en préparation pour une conférence des Nations unies en Corée du Sud fin mai, une autre consultation mondiale a commencé. Offrez vos idées sur l’éducation à la citoyenneté mondiale : www.worldwewant2030.org (choisissez votre langue) – et ayez accès à l’ébauche d’agenda de l’action pour la Conférence (en anglais) : bit.ly/20NNz8C


COMMISSION SUR LA CONDITION DE LA FEMME : JOYEUSE ET COLORÉE

Pam StonerPar Pamela Stoner, déléguée de SNDàl’ONU à la 60e Commission sur la condition de la femme : Le caucus annuel mondial le plus important sur le genre et l’autonomisation, CSW60, a rassemblé des milliers de femmes et des centaines d’hommes pendant deux semaines pour apprendre, collaborer, constituer des réseaux et s’engager. C’était merveilleux de voir se réunir tant de femmes et de jeunes filles fortes et résilientes venues de tant de coins du monde.

Photos : Pamela Stoner et Katie Blawie

Photos : Pamela Stoner et Katie Blawie

C’était aussi très joyeux et coloré. Les dirigeant(e)s et les participant(e)s étaient déterminé(e)s à partager les meilleures pratiques et à assurer que nous pouvions tous et toutes retourner dans nos pays pour partager, enseigner et travailler au changement et à l’amélioration. Regarder ces femmes et ces jeunes déterminées m’a donné l‘espoir que nous pouvons rester focalisé(e)s sur ces questions vitales, de sorte qu’avec le temps, une amélioration concrète se produira.

CarolynPhillips

Par Carolyn Phillips, étudiante de l’Université Pace parrainée par les Sœurs de Notre-Dame de Namur pour participer à la Commission sur la condition de la femme : Ce fut une expérience vraiment bénéfique pour moi parce que j’ai pu apprendre comment les Nations unies fonctionnent réellement. Cette expérience m’a aussi permis de constituer des réseaux avec des gens de mon domaine, ce que je n’aurais pu faire sans participer à cet événement. J’ai même obtenu, pendant un panel, un stage au Groupe international de travail sur les femmes et le sport ! J’ai appris tellement sur les Nations unies, le sport international, les droits des handicapés et moi-même au cours de ces deux semaines.

 

CORÉE DU NORD : UN LIEU DANGEREUX POUR LES FEMMES

Igoa CristinaPar Cristina Igoa, déléguée de SNDàl’ONU à la 60e Commission sur la condition de la femme : Au cours d’un exposé intitulé “Voix de femmes de Corée du Nord : répression et résilience”, tenu à la Mission permanente des Etats-Unis à l’ONU, quatre femmes Nord-Coréennes déserteuses ont parlé de l’évasion hors de leur pays. Il était clair que ces femmes avaient été opprimées par le gouvernement nord-coréen dirigé par le chef dictateur Kim Jong Un qui est un peu plus qu’une approximation de son père décédé et qui continue les politiques avant tout militaires de son père, avec un accent sur les armes nucléaires et les missiles balistiques.

La Corée du Nord est un endroit dangereux pour les femmes. Elles peuvent être violées sans aucune conséquence pour les hommes qui perpètrent une telle action. Les hommes qui violent des femmes leur permettent de donner naissance à leurs bébés, ensuite les bébés sont vendus à quiconque désire les acheter. Ce qui est encore plus tragique, c’est le fait que les hommes qui mettent les bébés en vente ne s’inquiètent pas de savoir qui va acheter ces enfants et ils sont même capables d’employer l’argent pour acheter un repas ou un sandwich.

NK panel cropLe public qui entendait ces circonstances tragiques où se trouvent les femmes était stupéfait et se sentait impuissant. Les membres officiels du gouvernement ont pris des notes au sujet de ce qui se passe mais ils étaient incapables de donner des détails sur ce que les gouvernements du monde font pour aider ces femmes. J’espère que quelque chose sera fait pour les libérer de cet environnement oppressif et d’actes aussi horribles d’inhumanité.

Il peut y avoir des temps où nous sommes impuissants à empêcher l’injustice,
mais il ne peut jamais y avoir un temps où nous ne protestons pas.
Elie Wiesel

OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE : OÙ EN SOMMES-NOUS JUSQU’ICI ?

developpement durableLes gens parlent des nouveaux objectifs de développement durable (ODD). Vous vous demandez ce qu’est exactement ce « développement durable » est. Il est généralement entendu comme un développement qui améliore les conditions de vie dans le présent sans compromettre les ressources des générations futures. Tel est le défi que l’ONU a elle-même donné pour les 15 prochaines années : travailler ensemble pour améliorer la vie des êtres humains et de la planète sans l’endommager.

En savoir plus et participer :

  • Portail interactif pour les nouveaux objectifs mondiaux et comment l’ONU envisage leur mise en œuvre : http://uneplive.unep.org/portal# (Choisissez votre langue)
  • Guide des 17 ODD : bit.ly/1Qi2YMH (défilez vers le bas pour les liens vers la version française)
  • Devenez participante du mouvement. Soutenez ODD à GlobalGivinghttp://bit.ly/1gRO93k 

TRAVAILLER POUR LA PAIX : FAIRE PRESSION POUR UNE MEILLEURE FAÇON

Cheryl Morrissey crop.jpg

Cheryl Morrissey, représentante de l’ONG Pax Christi International à l’ONU, partage les raisons pour lesquelles elle travaille pour la paix : « Mon père avait un myélome multiple et ensuite une quadriplégie, une conséquence directe de l’exposition à l’agent orange au Vietnam. Il était officier de carrière de l’armée américaine, ranger d’élite de l’Armée (similaire à Navy Seals) et faisait partie de la célèbre 173e Brigade aéroportée, « The Sky Soldiers (les soldats du ciel) » -il était exactement le héros de type Gung-ho solide et jeune vers lequel nous nous tournions lorsque « nous » voulions aller à la guerre. En fait nous ne voulions pas y aller nous-mêmes, pas plus que nous ne voulions y envoyer un être cher. Les sacrifices consentis par les soldats, marins et pilotes comme lui dans le monde entier, dans tous les pays – les fardeaux physiques et spirituels d’une vie entière que nous leur imposons sans beaucoup de réflexion mais avec des TAS de fanfaronnades – sont une motivation importante à faire tout ce que je peux à l’ONU pour augmenter la paix et la justice. Nous devons continuer à faire pression pour une meilleure façon de vivre ensemble.»

F_SDG_Icons-01-16La paix est aussi nécessaire en dehors de la planète : S.E. Mgr Bernardito Auza, Observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations Unies, parle de la prévention d’une course aux armements dans l’espace : http://bit.ly/1WbS3Ul

Le 13 février sera célébrée la Journée mondiale de la radio avec le thème « La radio en situation d’urgence et de catastrophe» : http://bit.ly/1nOkMSW

  • Rejoignez le Partenariat mondial pour la prévention des conflits armés: www.gppac.net

  • Une étudiante Notre Dame représente les Etats-Unis lors d’une réunion sur la paix au Japon: http://bit.ly/1Vfq9Z0


    Vous ne pouvez pas gagner une guerre,
    pas plus que vous ne pouvez gagner sur un tremblement de terre.
    Jeannette Rankin

LES RELATIONS RESPONSABLES ET ÉQUITABLES : VISITE DE LA MISSION DU NIGERIA AUX NATIONS UNIES

Eucharia Madueke crop.jpgPar Eucharia Madueke, SNDdeN « Ma participation au Forum de la société civile organisée par la Commission des Nations Unies pour le développement social en février 2016 a certainement été un privilège. Mais l’événement exceptionnel pour moi fut la réunion avec un ministre à la Mission permanente du Nigéria aux Nations Unies. Avec Maura Browne, directrice SNDdeN de Justice et Paix et Intégrité de la Création, et Jean Stoner, représentante SNDdeN à l’ONU, j’ai été chaleureusement accueillie par M. Anthony Bosah.

Bosah.jpgNotre discussion avec M. Bosah au sujet du rôle et du fonctionnement de son bureau à l’ONU (nigeriaunmission.org) fut très instructive mais je crois que notre impact au cours de la conversation était aussi important. M. Bosah était intéressé lorsqu’il apprit notre engagement dans la société, notre engagement politique, et notre position contre l’accaparement des terres. La conversation avec nous, dit-il, était instructive. Nous avons également partagé avec lui au sujet du Réseau Africain Foi et Justice (AFJN), une organisation établie en 1983 par des missionnaires catholiques américains en Afrique pour promouvoir la responsabilité et des relations responsables et justes entre les Etats-Unis et les pays africains. Les Sœurs de Notre-Dame ont été un membre actif de AFJN depuis ses débuts. »

VOTRE OPINION COMPTE : PARTICIPER À NOTRE SONDAGE

SNDalONU 400-x-400.jpg
Nous vous invitons à prendre notre sondage rapide sur notre bulletin mensuel. Il nous aidera à savoir ce qui fonctionne bien et ce que nous pouvons améliorer dans la communication de nos efforts à l’ONU. Nous vous remercions de prendre le temps de fournir vos commentaires le 25 avril : https://fr.surveymonkey.com/r/QS6TBN8

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.