EXPERIENCE AUX NATIONS UNIES : LE TRAVAIL DES ENFANTS MINEURS

Par Paola Nzuzi, SNDdeN

Paola Nzuzi 2L’Organisation des Nations unies (ONU) est une organisation internationale regroupant, à quelques exceptions près, tous les États de la planète. Distincte des États qui la composent, l’organisation a pour finalité la paix internationale.

Mon expérience au sein de l’ONU m’a permis d’avoir une vision plus large sur son organisation et ses objectifs. L’ampleur du travail qu’effectuent l’ONU et ses membres est impressionnante. Il s’efforce d’être un lieu où se construit un avenir meilleur pour tous les êtres humains.

UN sessionGrace à certaines conférences organisées en son sein, j’ai pu comprendre le rôle prépondérant que les nations unies jouent au sein des affaires internationales. Ainsi, je me permets de vous partager une thème qui a les plus retenu mon attention : le travail des enfants mineurs.

La problématique du travail des enfants est plus complexe qu’il n’y paraît. Partout dans le monde, des enfants continuent de travailler, compromettant ainsi leur éducation, leur santé, leur développement, voire leur vie. Ils sont des millions à travailler dans des conditions dangereuses qui menacent leur santé, leur sécurité et leur bien-être. Ils peinent dans les champs de coton et autres, ils sont exposés aux produits agrochimiques, à de posture compromettant leur physique et font de la récupération dans les décharges. Ils sont encore des milliers à travailler en situation de servitude, à être maltraité dans le cadre du commerce sexuel.

Les effets négatifs du travail des enfants sont multiples, la difficulté des tâches et les conditions pénibles de travail engendrent de nombreux problèmes tels que le vieillissement précoce, la malnutrition, la dépression, la dépendance aux drogues, etc.

Selon la statistique de l’UNICEF, le nombre d’enfants de moins de 15 ans qui travaillent a diminué de 1/3 ces dernières années dans le monde, mais ces progrès réalisés dans l’élimination du travail des enfants sont encore modestes, le mouvement doit indéniablement se poursuivre avec un engagement plus fort de la part des entreprises et des États.

child working 2

Merina sweeps and looks through the garbage. Merina Akter is a thirteen-year-old teenager, who works at the waste disposal at Ananda Bazar, Patenga. She has two younger brothers who she likes to play with. Her father works as a day labor. She has a loving mother who works at a plastic factory. Her parents earn around four thousand five hundred taka per month. She met with a horrible accident during her childhood, which made her lose one of her eyes. However, that does not stop this brave girl to be up and running as early as the dawn breaks at 6 a.m.! She heads to the wastage disposal and collects things until 10 a.m., which can be re-used, or sold.  She collects and stores them throughout the entire week. She earns around two hundred to three hundred taka by selling her stockpile, at the end of the week. She supports her family with this money and sometimes eats a chocolate or two. The HTR project, funded by UNICEF, allows her to receive an education at the Shurovi Jamuna 9 centre, from 11 a.m. to 1:30 p.m.. She enjoys her time at the school with her teachers and friends. She wishes to work at a garments factory one day?. Ananda Bazar, Patenga, Chittagong 19 Oct. 09

Aujourd’hui, environ 168 million d’enfants sont encore économiquement exploités dont 78 millions dans la région de l’Asie et du Pacifique, 13 millions en Amérique Latine et dans les Caraïbes, 59 millions en Afrique sub-saharienne et 9,2 millions au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

  • C’est dans la région Asie-Pacifique que l’on compte le plus grand nombre absolu d’enfants économiquement actifs soit 9,3% de la population des enfants de 6 à 16 ans.

En se basant sur les données recueillis dans certains pays, l’Unicef estime que le nombre moyen d’enfants qui travaillent est plus élevé dans les secteurs agricoles que d’autres.

Secteurs

Ce genre de pratique s’oppose à l’éducation de l’enfant. L’assurance que tous les enfants aillent à l’école et que leur éducation soit de bonne qualité sont les clés de la prévention du travail des enfants.

Sur ce, le travail que fait l’ONG des Sœurs de Notre Dame à l’ONU par l’entremise de la sœur Jean Stoner est de collaborer avec la communauté des ONG dans les centres de L’ONU pour promouvoir le renforcement des droits humains, la dignité humaine, le développement humain et la justice sociale, avec un intérêt particulier pour les personnes qui vivent en pauvreté , spécialement les femmes et les enfants. De Contribuer à l’élimination du travail des enfants, au respect de leurs droits et à l’amélioration des conditions de vie des enfants travailleurs âgés de 6 à 16 ans.

Ensemble avec la communauté des ONG influençaient sur les décisions au niveau de Nations unies sur les priorités à fixer pour améliorer les conditions de vie dans le monde.

Ces ONG viennent aux Nations Unies non pas pour changer d’orientations, mais pour mieux arriver aux buts fixés.

Ainsi, les Nations Unies ont aussi découvert que les ONG représentaient des partenaires très précieux et font appel à elles dans toutes sortes de domaines pour obtenir leurs compétences et leurs opinions.

En tant que Sœurs de Notre Dame de Namur, de par notre Charisme, nous sommes appelées à promouvoir la dignité humaine à travers l’éducation intégrale des enfants, des jeunes filles et des femmes ; en donnant à chacun les moyens d’une insertion professionnelle effective et d’une reconnaissance sociale. Car l’éducation est l’élément primordial qui permet de développer les aptitudes physiques et intellectuelles qui autorise ensuite le futur adulte à offrir à l’humanité l’ensemble de son potentiel.

Notre contribution à une éducation intégrale offrira aux jeunes filles et femmes un avenir meilleur, et permettra de réduire les inégalités sociales, la pauvreté et tous les fléaux qui vont avec, notamment le Trafic des enfants et des femmes, car dit-on : « éduquer une femme c’est éduquer toute une nation ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :