CHACUN A DROIT À UNE VIE DE DIGNITÉ, DE LIBERTÉ ET DE SÉCURITÉ PERSONNELLE

#3Par Juliana Marques Boyd, SNDatUN Stagiaire: Tout le monde a droit à une vie de dignité. Ce droit humain fondamental, tel qu’il est consacré dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, La Déclaration universelle des droits de l’homme implique qu’une personne a ou au moins aura l’opportunité d’atteindre ses potentiels les plus complets dans une société donnée. Il incombe au gouvernement de chaque pays de fournir à ses citoyens l’accès aux droits humains fondamentaux. Lorsque certains groupes de la population se voient refuser leurs droits fondamentaux, soit en raison de leur race, de leur religion, de leur appartenance ethnique, de leur orientation sexuelle, soit pour une raison quelconque, cela engendre souvent une frustration et un ressentiment. Et s’ils ne sont pas satisfaits en temps opportun, la frustration et le ressentiment entraînent souvent la violence. Aucun être humain ne naît criminel, mais les circonstances de vie d’une personne peuvent la conduire à cette extrémité. Cela est particulièrement vrai chez les jeunes.

Le monde est confronté à une époque nouvelle et difficile. Lutter contre les crimes #4violents, que ce soit dans un seul pays ou à travers les frontières, devient un grand défi pour les gouvernements et la communauté internationale. De nombreuses personnes sont encore d’avis que la violence devrait être combattue avec la violence. En d’autres termes, les forces de l’ordre devraient utiliser des techniques lourdes pour traiter les criminels et les criminels devraient être incarcérés sans possibilité de programmes de réadaptation. Cela peut sembler attrayant car l’incarcération peut servir de dissuasion à la criminalité. Mais cette solution pour lutter contre la criminalité n’est pas durable. Il y a toujours des facteurs historiques, sociaux, économiques, psychologiques ou politiques qui expliquent pourquoi les gens commettent des crimes violents. Par conséquent, afin de lutter efficacement contre la violence, il est très important d’examiner d’abord certains de ces facteurs. S’attaquer à la structure sociale dans toute société qui perpétue l’assujettissement ou l’exclusion de certains groupes humains de sa population pourrait offrir une solution plus durable à la question de la violence et de la criminalité au lieu de la solution violente proposée par de nombreux gouvernements. C’est souvent l’injustice qui engendre la violence. Et tout simplement, la violence engendre la violence. Toute société qui, de manière flagrante ou cachée, dénie à ses jeunes la possibilité d’engagement social et de mobilité sociale ascendante est susceptible de rencontrer la violence.

Je souhaite assurer à mes lecteurs que mon article n’est certainement pas une excuse pour les criminels perçus ou réels. L’origine d’une personne ou ce qu’elle a subi dans la vie ne doit jamais justifier le crime. Cependant, mon article cherche à nous rappeler que de nombreux gouvernements n’ont pas réussi à protéger leurs citoyens et à veiller à ce que leurs jeunes aient la possibilité de prospérer dans un environnement pacifique et fructueux. Toute société devrait s’efforcer de savoir si elle a une structure sociale qui répond également aux besoins de chaque membre de cette société en dépit de l’origine sociale, religieuse, économique, raciale ou ethnique de la personne. Jusqu’à ce que tous ces facteurs soient pris en compte, le «criminel» perçu peut effectivement être une «victime». Tout le monde a droit à une vie de dignité, à la liberté et à la sécurité!

Lire la suite : Que sont les droits de l’homme   http://bit.ly/1zOpwXI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :