62 ND COMMISSION DE LA CONDITION DE LA FEMME : « Défis et possibilités dans la réalisation de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles en milieu rural. »

1Le mouvement mondial pour les droits des femmes est très actuel et prône l’égalité et la justice. Cet activisme mondial pour l’égalité des sexes a également été alimenté par la récente campagne #MeToo, #TimesUp et autres campagnes locales/mouvements contre l’exploitation et la marginalisation des femmes dans les sphères publique et privée. Du Nord au Sud, les femmes sont plus en plus aptes à reconquérir leurs droits et se lèvent contre des siècles d’injustice, l’exclusion socio-économique et politique et la discrimination. C’est dans ce climat d’activisme des femmes sur l’égalité des sexes que plus de quatre mille femmes de toutes les couches de la société dans le monde entier se sont réunies au siège de l’Organisation des Nations Unies à New York pour la Commission annuelle sur la condition de la femme (CCF). La commission a eu lieu du 12 au 23 mars. La CCF est la Commission de l’ONU qui regroupe le plus grand nombre de participants venus du monde entier, (en majorité des femmes).

La CCF est le principal organe intergouvernemental appelé principalement à promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. C’est une commission2 fonctionnelle du Conseil Economique et Social (ECOSOC), créé par la résolution 11 (II) du 21 juin 1946 de l’Assemblée générale. La CCF se consacre à la promotion des droits des femmes, documentant la réalité de la vie des femmes dans le monde entier et élaborant des normes mondiales sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. (ONU femmes). Le thème prioritaire de la Commission de 2018 (CSW62), était : « Défis et possibilités dans la réalisation de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles en milieu rural. » S’exprimant lors d’une manifestation à l’occasion de la journée internationale des femmes le 8 mars, le Secrétaire général de l’ONU a noté que : « Atteindre l’égalité des sexes et autonomiser les femmes et les filles, c’est le travail inachevé de notre temps et le plus grand défi de droits humains de notre temps. » Et on ajouterait que ce défi est encore plus grand pour les femmes et les filles dans les zones rurales.

Un message de H.E. Geraldine Byrne Nason, Présidente de la CCF 62 : http://bit.ly/2DrgXLE

CSW62 :  https://bit.ly/2Gc1K48

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :