JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FILLE 2018 : « AVEC ELLE : UNE FORCE POUR LES FILLES QUALIFIEES »

#3La Journée internationale des filles est célébrée le 11 octobre de chaque année. L’objectif est d’autonomiser les filles et de mettre en lumière certains des défis auxquels font face les filles du monde entier. Des groupes de défense de la promotion des droits humains des filles sous les auspices du Sommet de la Journée des filles, ont organisé ces dernières années 11 journées d’action (une campagne de plaidoyer) afin de mettre en lumière certains des défis auxquels les filles sont confrontées et de promouvoir leurs droits humains. La campagne des 11 jours d’action commence le 1er octobre et se termine par la célébration de la Journée internationale des filles. Différentes ONG ou groupes d’ONG choisissent de parrainer l’événement pour chaque jour de la campagne, en se concentrant sur un thème particulier pour promouvoir l’autonomisation des filles. Cette année, SNDatUN a coparrainé l’événement du 2 octobre, avec la Société du Sacré-Cœur à l’ONU et Loreto à l’ONU. Nous avons organisé une discussion en ligne sur Twitter. “Le pouvoir de l’éducation pour la non-violence et l’égalité des sexes.”

 Voici quelques-uns des arguments que nous avons soulevés dans notre TWITTER CHAT :#4

 

  • « Sans éducation, une fille a peu d’options, elle peut être maintenue dans un cycle de pauvreté et aura du mal à gagner un revenu. »
  • « Nous avons besoin de filles éduquées pour assumer le leadership futur dans nos sphères sociale, politique et économique afin d’atteindre l’équilibre entre les sexes et de contribuer à apporter de nouvelles perspectives et à créer de nouvelles structures. »
  • « Seulement 22% des parlementaires du monde sont des femmes, nous avons 14 femmes chefs d’État dans le monde et les femmes ne représentent que 4,4% des 500 dirigeants les plus fortunés. »
  • « Les femmes instruites investissent plus de 90% de leurs revenus dans leurs communautés, contre 40% seulement des hommes. »
  • « L’éducation a un rôle central à jouer pour lutter contre les normes sociales négatives qui sous-tendent la violence sexiste »
  • « Une culture de non-violence contribue à maintenir les filles à l’école et à réduire considérablement les chances qu’elles soient utilisées comme arme de guerre (violées) ou victimes de trafic d’esclaves par des groupes armés. »
  • « Les filles continuent d’être l’un des groupes les plus discriminés au monde simplement parce qu’elles sont jeunes et de sexe féminin. Dans le monde, jusqu’à 50% des agressions sexuelles sont commises contre des filles de moins de 16 ans. »
  • « Une culture de non-violence aide les filles à vivre avec un sentiment de sécurité personnelle sur le chemin de l’école. »

Pour en savoir plus :

Journée internationale de la fille : https://bit.ly/1OpUEHQ

Sommet de la Journée des filles 2018 : 11 jours d’action : https://bit.ly/2OOHWu1

Des élèves de la Notre Dame Girls Académie, à Amoyo (Nigéria), parlent de l’éducation des filles : https://drive.google.com/file/d/1IJOBHnk-HvRk2x_pAKu-dpgLYMzLZyPX/view

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :