• SNDàl’ONU

    « Sœurs de Notre-Dame de Namur » est une organisation non gouvernementale (ONG) accréditée à l'Organisation des Nations unies depuis 2001.
  • Sœur Jean Stoner, la représentante principale des Sœurs de Notre-Dame de Namur de l'ONU, travaille dans les domaines de l'éradication de la pauvreté, les droits des femmes et des filles, le développement durable, le financement du développement, l'éducation, et l'éradication de la traite des êtres humains.
  • SNDatUN NGO Office
    777 UN Plaza
    Concourse Suite C
    New York, NY 10017-3521
    1-650-245-7127

  • La plupart lire

66eme CONFÉRENCE ANNUELLE DPI/ONG : ÉDUCATION À UNE CITOYENNETÉ MONDIALE

66eme CONFÉRENCE ANNUELLE DPI/ONG : ÉDUCATION À UNE CITOYENNETÉ MONDIALE

La fréquentation de l’école rend les enfants heureux. Elle assure une amélioration des children laughing - Copyindividus comme de la société dans bien des domaines. Le défi pour chacun est d’apprendre à devenir un citoyen du monde.

Du 30 mai au 1 Juin, 2016 à Gyeongju, en République de Corée, le Département de l’information pour les organisations non gouvernementales (DPI ONG) réunira plus de 1500 représentants d’ONG du monde entier afin de discuter sur l’éducation à la citoyenneté mondiale. Cette 66e conférence annuelle comprendra:

  • Tables rondes: échange des idées et des expériences avec divers experts
  • Ateliers ONG: Les ONG interagissent avec des collègues à propos du travail de chacun
  • Expositions: Présentation du travail en réseau avec d’autres personnes qui partagent
    les mêmes intérêts
  • Les activités dirigées par des Jeunes: afin d’établir des partenariats entre les générations
  • Organisation en réseau: rencontre des ONG d’autres régions qui partagent des intérêts
    et des objectifs communs
  • Participation à des activités secondaires qui reflètent le thème de la Conférence

À travers les Sœurs du Bureau ONG Notre Dame de Namur, les personnes intéressées peuvent être mises en mesure de participer aux réunions de l’ONU. Il n’y a pas de frais pour participer aux sessions de l’ONU, mais les participantes sont responsables de leur logement, de la nourriture et du voyage. Des fonds sont disponibles pour aider les Sœurs de Notre-Dame de Namur en provenance d’Asie, d’Amérique latine et d’Afrique. Si vous êtes intéressée à la Conférence annuelle DPI/ONG de cette année à Gyeongju, s’il vous plaît contactez Jean Stoner dès que possible à SNDatUN@sndden.org.

OBJECTIF DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 13 : PROTÉGEZ NOTRE MAISON

  • Consultez “Home” (Maison) : huff.to/1WlbLgFEnglish Climate Action Logo
  • Lisez sur Faces of Environmental Problems in Nigeria and Possible Solutions
    (les aspects des problèmes environnementaux au Nigeria et les solutions possibles) par Sœur Rita Ezekwem, SNDdeN : http://bit.ly/1Pwi8vx pp 10-11
  • Découvrez votre rôle dans le développement durable : http://bit.ly/1eWeAW

 

DROIT À L’ÉDUCATION: UNE NÉCESSITÉ INCONTESTABLE POUR TOUS

Par Aliya Yagudina, stagiaire au bureau de SND à l’ONU La Déclaration universelle des droits Aliyade l’homme, élaborée en 1948, a été saluée comme une « Magna Carta » internationale pour toute l’humanité par la présidente de l’époque à la Commission des Nations Unies sur les droits de l’homme, Eleanor Roosevelt. Pour la première fois dans l’histoire humaine, un seul document comprend tous les droits inaliénables des êtres humains. La plupart au cours du temps ont été intégrés dans les constitutions nationales de la majorité des Etats membres de l’ONU. La Déclaration se compose de 30 articles de principes fondamentaux des droits de l’homme. Elle encourage une distribution équitable des droits fondamentaux à tous les hommes partout dans le monde. Il s’agit d’un instrument puissant pour la réalisation de la paix pour toutes les nations.

 

F_SDG_Icons-01-04Personnellement, je trouve qu’il est difficile de choisir un article dans une telle liste exhaustive des libertés fondamentales et des droits de l’homme … Néanmoins, le droit à l’éducation, de mon point de vue, est essentiel pour la réalisation de tous les autres droits humains, et la promotion individuelle des droits et libertés individuels. L’accès à l’éducation de base est une nécessité incontestable pour les personnes de toutes les nations et à tous les âges. La privation ou le manque de possibilités d’éducation induit un cycle intergénérationnel de pauvreté, d’inégalité, d’abus et d’oppression. Connaissances et compétences acquises sont les principaux outils dans les mains de personnes instruites qui leur permet de rester hors de la pauvreté, d’améliorer leur niveau de vie, de lutter contre les maladies, de réduire les inégalités. Elle favorise l’autonomisation des femmes, et contribue grandement à un monde meilleur pour le bien des générations futures. L’éducation est un facteur clé pour le développement durable et la croissance économique d’une nation et, par conséquent, du monde entier. Elle est une grande puissance qui peut transformer la société pour le mieux, en chemin vers un avenir meilleur pour toute l’humanité.

 

Le développement durable commence par l’éducation: www.youtube.com/watch?v=3OdP7bYe5w

PLEINS FEUX SUR LES CAYES, HAÏTI: LES PROGRAMMES DE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET DE NUTRITION FONT LA DIFFÉRENCE

 

English Zero Hunger Logo.jpgGrâce aux 17 Objectifs de développement durable qui viennent d’être adoptés, tous les pays se sont engagés à travailler ensemble pour éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliore la nutrition et promouvoir l’agriculture durable (Objectif 2). Les Sœurs de Notre Dame de Namur travaillent déjà à cet objectif en Haïti. Le centre d’éducation familiale Notre Dame (NDFEC) s’adresse à 90 enfants et 60 adultes dans le quartier pauvre de La Savane à la périphérie de Les Cayes. Réalisé par Sœur Jeannette Pierre-Louis, NDFEC le projet est soutenu par les bénévoles de Notre Dame Mission (www.ndmva.org), des volontaires-enseignants haïtiens, des professionnels bénévoles, soit adultes, soit bénévoles réguliers de la jeunesse.

Caitlin Clarke, une bénévole de ND Mission, nous raconte que les rues La Savane - children in classroom.jpgde La Savane ne sont pas pavées, les maisons sont fabriqués à partir de matériaux de récupération, l’eau doit être obtenue à partir de puits dans les rues, et aucun système de latrines municipale n’est en place. Le taux de chômage et d’analphabétisme se situe autour de 80%, et 60% des enfants sont incapables de payer les frais scolaires si bien qu’ils abandonnent avant la 6e année primaire. Le taux de malnutrition infantile est si élevé à La Savane (80% des enfants mangent un seul repas par jour) à cause du chômage, ce qui fait que les parents sont incapables de procurer plus d’un repas par jour à leurs enfants.

NDFEC (https://vimeo.com/123042780) dispose de trois programmes qui mettent l’accent sur la sécurité alimentaire et la nutrition :

  • Le groupe de Jeunesse Sainte-Julie de NDFEC a commencé un jardin sur une petite surface de terre en dehors des Cayes. En octobre ils ont récolté soixante-cinq livres (un peu plus de 30 kg) de maïs qui a été distribué dans des sacs de près d’un kg à 40 membres du centre, et utilisés pour fournir deux repas chauds aux enfants (environ 60 enfants servis). Le groupe a ensuite planté des haricots et autres légumes frais destinés à être récoltés et distribués au sein du groupe et aux familles au centre.
  • NDFEC développe un jardin communautaire local au centre. Animé par les bénévoles de ND Mission et par les enfants qui fréquentent le centre, le jardin va fournir de la nourriture et de la nutrition. Son rôle est aussi éducatif en montrant aux enfants comment faire pousser leur propre nourriture dans un milieu urbain.
  • Pour soutenir l’emploi et générer des revenus, NDFEC va ouvrir une boulangerie communautaire qui assurera un emploi à 20 familles du centre et fournira une source de nourriture abordable pour la communauté. Les profits de la boulangerie seront réinvestis dans la communauté par l’intermédiaire des programmes de micro-finance et de bourses disponibles à NDFEC. https://vimeo.com/129126711

ALLOCUTION DU PAPE FRANÇOIS À L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE : UNE JOURNÉE MERVEILLEUSE POUR LES NATIONS UNIES

pope-new-york-un_3453388b

Dans son discours à l’ONU, le Pape François a rappelé aux États qu’ils doivent « mettre de côté les intérêts partisans et idéologiques, et s’efforcer sincèrement de servir le bien commun (un service qui laisse de côté des intérêts sectoriels et idéologiques, et cherche sincèrement le bien commun). » Son défi s’applique aux nations, aux régions, aux localités et aux individus.

L’inspiration de François résonne au-delà de l’Église catholique. A la clôture des dernières négociations intergouvernementales, L’ambassadeur Kamau du Kenya a fait remarquer: « Je veux envoyer un message au Saint-Père François … pas parce que nous sommes catholiques, nous ne le sommes pas, mais parce qu’il a nous a continuellement encouragés depuis des jours et des semaines à maintenir un très haut niveau d’ambition et un vrai dévouement pour les questions très centrales de ce programme – sur la pauvreté, sur la souffrance des personnes oubliées – et sur le développement durable. »

PLEINS FEUX SUR LES ENJEUX MONDIAUX : PARTICIPATION AUX RÉUNIONS DE L’ONU EN 2016

UN session

Par l’intermédiaire du bureau de l’ONG des Sœurs de Notre-Dame de Namur, des personnes peuvent participer à des réunions majeures de l’ONU. Il n’y a pas de droit d’entrée pour suivre ces séances de l’ONU, mais les participants sont responsables de leurs frais de transport, de logement et de restauration. Des fonds sont disponibles pour aider des Sœurs de Notre-Dame de Namur qui viennent d’Amérique latine et d’Afrique. Si vous êtes intéressée à participer à une réunion importante de l’ONU en 2016, contactez Jean Stoner dès que possible à SNDatUN@sndden.org. Vous pouvez aussi suivre les réunions de l’ONU par webcast à www.webtv.un.org.

  • Du 3 au 12 février 2016 : 54e Commission sur le développement social (New York)

Thème : Repenser et renforcer le développement dans le monde contemporain

undesadspd.org/CommissionforSocialDevelopment/Sessions/2016.aspx

  • Du 14 au 24 mars 2016 : 60e Commission de la condition de la femme (New York)

Thème : Des femmes qui agissent et le lien avec le développement durable

unwomen.org/fr/csw/csw60-2016

  • Du 9 au 20 mai 2016: 15e instance permanente sur les questions autochtones (New York)

Thème : La mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones   15th-session-of-permanent-forum-on-indigenous-issues/

CHANGEMENT DE CLIMAT : RÉPANDEZ VOTRE LUMIÈRE DANS L’OBSCURITÉ

Waitomo caves

Les grottes de vers luisants à Waitomo en Nouvelle Zélande sont connues pour leurs milliers de vers luisants sous la voûte. Une espèce qui se trouve exclusivement en Nouvelle Zélande Arachnocampa luminosa survit sans lumière du soleil. Des visites organisées des grottes comprennent un trajet en bateau le long de la rivière Waitomo sous la voûte pour admirer les vers luisants qui illuminant et se reflètent sur l’eau. Les bateaux se meuvent silencieusement car les vers luisant s’éteignent lorsque le bruit est trop intense. Ne serait-ce pas magnifique si les êtres humains « s’éteignaient » dès qu’il produisent trop de bruit, lorsqu’ils consomment trop, apportent trop de dommage à la couche d’ozone, ou font trop de tort à l’écologie.

La Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques se réunit à Paris à la fin de ce mois. Les nations participantes feront des progrès significatifs dans la lutte contre le changement climatique si elles optent hardiment pour éliminer les modes de production et de consommation non durables. Lorsque les localités et les individus prennent aussi des mesures pour créer un avenir viable pour les personnes et pour la planète. Les vers luisants de Waitomo seront les premiers à nous remercier.

UN Peace art

Apprendre plus :

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.