JOURNÉE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT : « VAINCRE LA POLLUTION DE L’AIR »

1Le 5 juin est observé comme la Journée mondiale de l’environnement . Le thème de la journée de l’environnement 2019 est : « Vaincre la pollution de l’air. » L’Organisation Mondiale de la Santé estime que plus 7 millions de personnes meurent chaque année de maladies liées à la pollution de l’air. Neuf personnes sur dix dans le monde entier respirent de l’air vicié. Il existe plusieurs causes à la pollution atmosphérique. Tandis que quelques-unes sont dues à des événements naturels, beaucoup font suite à des activités humaines. La protection de notre environnement est essentielle à la survie de la race humaine et d’autres espèces qui partagent la planète terre avec nous. Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a été sans équivoque dans son message aux dirigeants du monde et aux autres intervenants à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement en 2019. Ses paroles : « Il est temps d’agir de manière décisive. Mon message aux gouvernements est clair : taxe sur la pollution, fin des subventions aux combustibles fossiles et arrêt de la construction de nouvelles centrales au charbon. Il faut une économie verte, pas une économie grise. »

Les questions liées à l’environnement continuent à obtenir plus d’attention à l’ONU 2depuis la première conférence (conférence sur l’environnement humain) qui s’est tenue à Stockholm (Suède), le 5 juin 1972. Le 5 décembre de la même année, l’Assemblée générale a adopté une résolution proclamant le 5 juin comme la journée mondiale de l’environnement. Le but de cette journée mondiale de l’environnement, selon le programme environnemental de l’ONU, est de sensibiliser l’opinion et de générer une impulsion politique à propos de sujets importants telle la diminution de la couche d’ozone, les produits chimiques toxiques, la désertification, et le réchauffement climatique.

Les êtres humains sont à la fois « créateurs et modificateurs de leur environnement, qui leur donne la nourriture physique et leur offre la possibilité de croissance intellectuelle, morale, sociale et spirituelle ». ONU.

Comment contribuez-vous à la création d’un air plus pur et d’un environnement plus vert là où vous vivez ?

Lire la suite :

« Souffle de vie : » vidéo par l’Organisation Mondiale de la Santé sur l’impact de la pollution atmosphérique sur le corps humain : https://bit.ly/2GbHRND

La pollution atmosphérique – un enjeu majeur de santé publique mondiale : https://bit.ly/2MEGsCT

 

 

Publicités

NOTRE MERE LA TERRE EDUCATION ET CHANGEMENT CLIMATIQUE

Le 22 avril est célébré comme la Journée internationale de la terre mère. La journée de la3 terre mère, selon les Nations unies, est célébrée pour rappeler à chacun d’entre nous que la terre et ses écosystèmes nous fournissent la vie et la subsistance. L’Assemblée générale des Nations Unies a désigné le 22 avril comme journée de la terre mère par l’adoption d’une résolution en 2009 en affirmant notre responsabilité collective, comme le demande la déclaration de Rio 1992, pour promouvoir l’harmonie avec la nature et la terre, pour parvenir à un juste équilibre entre les besoins économiques, sociaux et environnementaux des générations présentes et futures de l’humanité. Puisque la terre nous soutient, nous avons tous la responsabilité de la protéger. Chaque jour devrait donc être le jour de la terre mère. Prenez une action concrète aujourd’hui pour sauver notre belle planète de la catastrophe imminente du changement climatique. Célébrez la journée de la terre aujourd’hui. Pensez VERT ! Agissez en VERT !

Pour accélérer les actions pour mettre en pratique l’accord de Paris sur le changement climatique le secrétaire général des Nations unies António Guterres organisera le Sommet 2019 sur l’action sur le climat en septembre 2019.

Lisez encore

Journée de la terre à l’ONU  https://bit.ly/1m0WlfL

ONU News: https://bit.ly/2VrFiOl

Notre mère la terre par Jane Goodall : https://bit.ly/2TyYw3I

 

CONVENTION-CADRE DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES : CONFÉRENCE DE KATOWICE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES (COP 24)

6Lors de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques à Paris, le 21 décembre 2015, les dirigeants mondiaux parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) ont conclu un accord historique visant à accélérer les actions et à affecter les ressources nécessaires à un avenir durable à faibles émissions de carbone. Les progrès vers la réalisation de ces objectifs ont été très lents. Les experts préviennent maintenant que nous manquons de temps pour sauver notre planète des effets destructeurs du changement climatique. Les effets du changement climatique sont sur nous. Les phénomènes météorologiques extrêmes tels que les inondations, les ouragans, les vagues de chaleur et les tremblements de terre sont enregistrés à un rythme alarmant dans différentes parties du monde et même les sceptiques face au changement climatique commencent à croire que tout ne va pas bien.

Du 2 au 15 décembre, des dirigeants mondiaux, des experts, des activistes et d’autres7 parties prenantes se réuniront à nouveau à Katowice, en Pologne, à l’occasion de la conférence de Katowice sur le changement climatique (COP 24), afin de débattre d’un plan d’action collectif pour concrétiser les engagements cruciaux pris par tous les pays du monde à Paris, en 2015.

 

Lire la suite :

Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques « COP 24” : quels sont les enjeux et ce qu’il faut savoir : https://bit.ly/2rictTT

Conférence de la CCNUCC sur les changements climatiques à Katowice : https://unfccc.int/fr

 

CONFERENCE DES NATIONS UNIES SUR LE CLIMAT (COP 23) : APPEL A SE TENIR AU CHEMIN DE L’ACCORD DE PARIS SUR LE CLIMAT

4Deux ans après l’adoption de l’accord de Paris sur le climat, la Conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP23) s’est tenue à Bonn, en Allemagne, du 6 au 17 novembre. Sur l’arrière-plan des horribles désastres naturels des derniers mois, il y eut un appel unifié des participants à la Conférence pour « se tenir au chemin de l’Accord de Paris sur le changement climatique ». Les effets du changement climatique sont indéniablement ressentis par des milliards de personnes à travers le monde, spécialement par celles qui vivent déjà dans les parties les plus appauvries et vulnérables du globe. Pour les personnes qui vivent dans les petits états insulaires, les impacts du changement climatique sont des réalités quotidiennes alors qu’ils voient leurs foyers submergés graduellement dans l’eau.

Dans ses remarques d’ouverture de la COP 23, M. Antonio Guterres, secrétaire général5 des Nations unies, a décrit le « changement climatique comme la menace déterminante de notre temps. » « Par conséquent, c’est notre devoir – l’un envers l’autre et envers les générations futures – de susciter l’ambition de le combattre ».

La conférence s’est terminée le vendredi 17 novembre, les participants exprimèrent un sens renouvelé d’urgence et le besoin d’une plus grande ambition pour s’attaquer au changement climatique.

Pour en savoir plus :

Conférence des Nations unies sur le changement climatique : http://bit.ly/2A46JzB

Esquisse du document final : http://bit.ly/2yY1RvC (en anglais)

 

BONNES NOUVELLES POUR LES PERSONNES ET POUR LA PLANETE : LES ACCORDS DE PARIS ENTRENT EN VIGUEUR

11-16-2Les conditions pour l’entrée en vigueur de l’accord de Paris ont été atteintes le 6 octobre 2016. À ce jour, 76 des 197 membres ont ratifié les accords de la Convention. L’état actuel de l’accord est de 191 signataires et 81 Parties. Comme le taux exigé de 55% des émissions mondiales totales a été atteint, l’accord de Paris va maintenant entrer en vigueur le 4 novembre 2016. Cette motion marquera le début d’un long périple et l’engagement collectif de la communauté internationale pour sauver notre planète. Cliquez ici pour voir les pays qui ont ratifié l’Accord de Paris.
Lire la suite : http://bit.ly/2dp4RGl